Quel bail signer pour louer un bureau ?

La recherche d’un bureau pour commencer son activité est parfois complexe. Il est important de bien se renseigner pour savoir quel bail sera le plus avantageux pour votre entreprise. Nous vous aidons à répondre à cette question.

La location de bureau avec un bail commercial

De nombreux professionnels signe un bail commercial pour la location de bureau. En principe, ce type de bail s’adresse exclusivement aux personnes exerçant une activité artisanale ou commerciale. Mais dans certains cas, si le bailleur donne son accord, les personnes exerçant une profession libérale peuvent également souscrire ce type de bail.

L’intérêt du bail commercial est qu’il vous assure une grande stabilité. En effet, c’est un contrat qui est signé pour une période de 9 ans et le loyer y est révisé au bout de 3 ans tout en respectant le plafond fixé par l’INSEE. Si votre bailleur exige votre départ à l’issue des 9 ans, il doit vous verser une indemnité d’éviction. Dans la pratique, il sera donc assez difficile de vous déloger si vous ne le souhaitez pas.

location de bureau

Les autres baux pour la location de bureau

Pour louer un bureau, il existe également deux autres alternatives. Les baux de courte durée sont des contrats de deux ans au maximum. Cela peut concerner par exemple des activités libérales, des boutiques ou des bureaux administratifs par exemple.

Dans la majorité des cas, ce type de bail est signé pour une période de 23 mois. Si vous ne souhaitez pas vous engager sur une longue période, c’est l’idéal. En revanche, si vous souhaitez vous y installer de manière pérenne, il ne vous est pas possible de percevoir une indemnité à l’échéance du contrat.

Il existe également le bail professionnel qui a une durée de vie de 6 ans au minimum. Celui-ci s’adresse essentiellement aux professions libérales. Dans ce cas, vous avez la possibilité de résilier le contrat à tout moment avec un préavis de 6 mois. Pour ce qui est de l’échéance, le bail est renouvelé par tacite reconduction. C’est-à-dire que si dans les 6 mois précédents l’expiration, ni le bailleur, ni le locataire n’a exprimé son intention de résilier, le bail est automatiquement reconduit.

Articlе Spоnsоrisé

admin Auteur