Le Cloud Computing, c’est quoi exactement ?

Le cloud computing est la prochaine étape majeure dans l’évolution de l’ Internet. Cette technologie permet de fournir comme des services de la puissance de calcul, de l’infrastructure informatique, des applications , des processus d’affaires, des outils  … où vous le souhaitez et au moment précis que vous le désirez.

Internet dans les nuages

Le «nuage» dans le cloud computing pourrait être définie comme l’ensemble des matériels, réseaux , stockage , services et interfaces qui se combinent pour offrir des services  informatiques dédiés . Les services en nuage comprennent notamment la fourniture en ligne de logiciels, l’infrastructure et le stockage sur Internet (que ce soit en tant que composants séparés ou une plate-forme complète ), tout cela basé sur la demande des utilisateurs, ce sont donc des services particuliers à la demande .

Le Cloud computing présente quatre caractéristiques essentielles: l’élasticité et la capacité, le provisionnement en libre-service et le déprovisionnement programmé, des interfaces de programmation d’application (API) , la facturation … Cette flexibilité est ce qui attire les individus et les entreprises qui depuis un ou deux ans utilisent de plus en plus cette palette de services en ligne.

L’utilisation du cloud est plus variée qu’on ne l’imagine

  • L’utilisateur final qui n’a pas besoin de savoir quelque chose sur la technologie sous-jacente .
  • Le gérant d’entreprise qui doit assumer la responsabilité de la gouvernance des données ou des services. Les fournisseurs de services cloud se doivent alors de  fournir un niveau de service garanti et prévisible et la sécurité à tous les utilisateurs.
  • Le fournisseur de services de cloud computing qui est responsable des actifs et de la maintenance informatique .

Le Cloud computing est disponible sous différentes formes: clouds publics , clouds privés , et le cloud ​hybride, qui combine à la fois public et privé.

Le cloud computing peut changer complètement la façon dont les entreprises utilisent la technologie au service des clients , partenaires et fournisseurs. Certaines entreprises, comme Google et Amazon , ont déjà la plupart de leurs ressources informatiques dans le nuage. Ils ont constaté qu’ils pouvaient éliminer un grand nombre de contraintes complexes de l’environnement informatique traditionnel , y compris l’espace , le temps , l’énergie et le coût.

L’avenir du cloud Computing

69% des entreprises ayant des budgets distincts pour le cloud computing prédisent des augmentations de dépenses pour cette année 2013 et en 2014.

C’est l’un des nombreux éléments clés à retenir à partir d’une étude publiée aujourd’hui par TheInfoPro, un service de  451 Research. TheInfoPro  s’appuie sur des recherches effectuées lors des six premiers mois de l’année 2013, et s’appuie sur des entretiens en direct avec des décideurs informatiques dans les entreprises moyennes et grandes entreprises en Europe et en Amérique du Nord. Vous pouvez consulter les détails de la présentation TheInfoPro sur le Cloud Computing  et la méthodologie en ligne.

Les éléments supplémentaires à retenir de l’étude sont les suivants

  • Le marché du cloud computing à travers le monde va croître à un taux de croissance annuel moyen  de 36%  jusqu’en 2016, pour atteindre une taille de marché de 19.5 milliards de dollars US $ en 2016.
  • 38% des entreprises interrogées disposent de budgets pour le cloud computing, tandis que 60% incluent les dépenses liées au cloud dans le cadre de leurs budgets informatiques globaux. TheInfoPro affirme que les bénéfices du cloud computing relève notamment d’une meilleure orchestration des systèmes et d’une forte réduction du temps d’accès aux marchés. Selon l’étude, ces dernières années  les approches de la budgétisation ont énormément changées.
  • Le budget médian d’une entreprise au niveau de son utilisation du cloud computing  est de 675.000 $US pour au final un budget moyen de   8.234.438 $US. Selon l’étude  le plus gros budget de cloud computing serait de 125 millions de dollars.

Mais comment se répartie l’utilisation ?

Internal Private Cloud (35%), évaluation / planification stratégique (33%), Infrastructure-as-a-Service (IaaS) (31%) et Software-as-a-Service (30%) sont les 4 formes du cloud, les plus utilisées à l’heure actuelle.  Ce sont les services d’évaluation / planification stratégique qui ont le plus augmenté ces dernières années.

Le Cloud Computing, c’est quoi exactement ?
5 (100%) 1 vote

admin Auteur